Jeux vidéo : en prendre plein les yeux en les protégeant !

173
Jeux vidéo : en prendre plein les yeux en les protégeant !

Vous n’êtes pas seul à être accro à Candy Crush ! Vos enfants partagent avec vous ce plaisir coupable… Pourtant, les yeux de vos chérubins (et les vôtres) ne font pas bon ménage avec les écrans des tablettes ou smartphones. Zoom sur quelques bons réflexes à adopter au quotidien.

Limiter les risques pour les yeux, tout en vivant pleinement sa passion

Pour ne pas soumettre les yeux à rude épreuve et éviter de sursolliciter la vision de près, facteur de risque d’apparition de la myopie, quelques conditions s’imposent :

– Faites en sorte que l’écran soit placé à environ 70 centimètres des yeux et toujours un peu plus bas que le nez, afin que le regard descende. Votre enfant, s’il est myope, doit surtout bien garder ses lunettes pour ne pas trop se rapprocher de l’écran et risquer de trop stimuler l’accommodation.

– Surveillez l’éclairage. Pour éviter un éblouissement fatigant, assurez-vous que l’écran n’est pas placé devant ou dans le dos d’une fenêtre. Évitez également toute autre source de lumière directe.

– Attention à ce que les Américains nomment le « Computer visual syndrome » ! Dites-lui de cligner des yeux régulièrement. Sinon, il risque fatigue visuelle, sensation d’yeux secs ou tiraillements, voire maux de tête. Recommandez des pauses régulières.

– Votre enfant a trop souvent mal à la tête, se plaint de douleurs oculaires, semble loucher ou cligne très souvent des yeux ? Allez consulter l’ophtalmologiste sans tarder.

S’équiper de solutions filtrant la lumière bleu-violet

La lumière bleu-violet est émise principalement par le soleil, mais aussi par les écrans à LED. Elle limite les défenses antioxydantes, ce qui contribue à une accélération du vieillissement de la rétine. C’est bien une exposition chronique à la lumière bleu-violet, dans le temps, à de faibles intensités, qui peut entraîner un vieillissement prématuré des cellules. Vous pouvez donc investir dans des verres spécialement conçus pour filtrer la lumière bleue nocive. Cette solution peut être associée à une correction visuelle ou proposée sans correction, si votre enfant n’en a pas besoin.

 

En savoir plus

54321
(0 votes. Average 0 of 5)