Réforme 100% Santé en optique, ce qu’il faut savoir

46
Réforme 100% Santé en optique, ce qu’il faut savoir

Depuis le 1er janvier 2019, la réforme du 100% Santé (autrefois appelée RAC 0 ou reste à charge zéro) entre progressivement en vigueur. Son objectif : lutter contre le renoncement aux soins en proposant dans les domaines de l’optique, du dentaire et de l’audioprothèse une offre avec un reste à charge nul. Depuis le 1er janvier 2020, la réforme a pris effet dans le secteur de l’optique-lunetterie avec l’arrivée de “paniers de soins” chez tous les opticiens. De quoi s’agit-il exactement ? Quel impact sur l’achat de lunettes ? Qu’est-ce que ça change concrètement ? Décryptage rapide du 100% Santé en optique.

Pourquoi la réforme 100% Santé ?

Mesure phare du programme santé du candidat Emmanuel Macron, cette réforme a été conçue pour contrecarrer le renoncement aux soins de millions de Français dans les trois secteurs où les restes à charge sont les plus importants : l’optique, le dentaire et l’audioprothèse.

Dans l’optique, le taux de renoncement pour des raisons financières s’établit à 10,1% en moyenne, il est même de 17% pour les 20% de Français ayant les revenus les plus faibles et de 14% pour les 20% suivants. Bien sûr, la réforme ne consiste pas à supprimer tout reste à charge, la liberté de choisir son équipement est totalement préservée.

Toutefois, elle vise à proposer des offres spécifiques, sans aucun reste à charge, accessibles à tous les Français couverts par une complémentaire santé (c’est-à-dire 95 % de la population), sans condition de revenu. Déployée sur trois années, la réforme est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2020 dans l’optique et sera garantie dans l’ensemble des trois secteurs d’ici à 2021.

En savoir plus

54321
(0 votes. Average 0 of 5)