Vacances au ski : pourquoi il faut protéger vos yeux à la montagne

267
Vacances au ski : pourquoi il faut protéger vos yeux à la montagne

Quand on part à la neige, il est indispensable de porter des lunettes de soleil, pour se protéger contre les UV particulièrement nocifs en altitude. Le soleil d’hiver à la montagne est tout dangereux que celui de l’été, voire plus.

Tout le monde connaît les effets néfastes du soleil sur la peau, particulièrement en altitude, et la plupart des personnes s’enduisent de crème solaire. Mais beaucoup ignorent qu’il est aussi indispensable de se protéger les yeux.

L’ultraviolet, un ennemi invisible

D’abord, il y a la quantité de lumière : « Quand il y a en trop, comme un flash en pleine figure, la lumière altère la qualité de la vue », précise Véronique Morin, responsable formation à l’ (Association nationale pour l’amélioration de la vue).

L’autre ennemi, plus méchant et invisible à l’œil nu, est l’ultraviolet (UV). A la montagne, les deux difficultés sont renforcées et cumulées.

  • Sur la neige, lorsqu’il fait beau, il y a plus de lumière qu’en ville, ce qui augmente l’éblouissement. On est donc gêné parce que ce surplus de lumière nous empêche de voir les obstacles.

  • La neige réfléchit les rayonnements du soleil, jusqu’à 85 % même par temps couvert. Contre seulement 5 à 10 % sur l’eau. « La quantité d’UV augmente de 10 à 12 % tous les 1 000 mètres », détaille Véronique Morin. Cette augmentation de la quantité d’UV est particulièrement dangereuse.

  • Enfin, quand il fait beau, contrairement à l’été, on ne ressent pas de sensation de chaleur, on a donc tendance à oublier la présence du soleil. Pourtant, les UV invisibles et indolores à l’œil nu peuvent provoquer des lésions douloureuses (coup de soleil de l’œil par exemple).

Comment choisir ses lunettes de soleil ?

La seule solution pour se protéger contre les UV et l’éblouissement reste le port de lunettes solaires ou de masques adaptés.

 

54321
(0 votes. Average 0 of 5)